Connaître la ligue Dossiers "Zoom sur Asso..." : Asternautes

"Zoom sur Asso..."

 

Asternautes, parce que l'aquaphobie n'est pas une fatalité...

Une association portée par Patricia Perret, maître-nageuse sauveteuse depuis 30 ans

Asternautes est une association récemment affiliée à la Ligue de l'enseignement 41, par l'intermédiaire d'un de nos secteurs sportifs l'UFOLEP 41. Les raisons ? Patricia Perret nous répond :

"C'est une question de philosophie, je me retrouvais plus dans les valeurs de la fédération et celles de l'UFOLEP... C'est peut-être partisan mais c'est un choix que j'ai fait. De plus, une fédération doit pouvoir correspondre aux attentes de l'association et répondre à ses besoins : il me fallait une fédération où la compétition n'était pas au centre de l'activité sportive, une chose impossible à obtenir avec la Fédération française de natation. Lutter contre l'aquaphobie n'a rien à voir avec la compétition, c'est un tout autre univers, les personnes qui s'inscrivent ont besoin d'être rassurées... Mettez les à la FFN, elles se démoraliseront..."

Asternautes, explication :

'Aster-' un terme tiré du latin et signifiant étoile, complété par '-naute', le nautile, un mollusque des îles du Pacifique et des côtes australiennes. C'est ainsi que Patricia Perret a souhaité appeler son association créée le 20 octobre 2012.

Mais "-naute fait aussi référence à la notion du voyage et aux univers oniriques...", finit-elle par ajouter.

Une association, vous l'aurez compris qui vous obligera à vous jeter à l'eau mais pas n'importe comment ! Le but d'Asternautes est de permettre à des personnes aquaphobes d'apprendre à surmonter la peur de l'eau et de découvrir et/ou retrouver le plaisir à y être. 

Qu'est-ce qu'un aquaphobe ? 

Il s'agit d'une personne ayant vécu un traumatisme dans l'eau ou autour de cet élément, sans jamais pouvoir surmonter ce moment pénible.

" Dans une phobie', explique Patricia Perret, l'individu a peur d'une idée car il n'y a pas de danger immédiat. La phobie est une peur irraisonnée."

 

Envie de franchir le pas et de prendre des cours ? 

Rien de plus simple, il vous suffit de prendre contact avec l'association. Patricia Perret vous accueillera lors d'un entretien pour discuter de votre phobie et tenter de comprendre ses origines. Comme elle nous l'explique, "chaque personne a un passé différent, elle n'a peut-être pas eu accès à l'eau pendant son enfance ou au contraire avait l'habitude de se baigner, mais a vécu un moment traumatisant. J'ai donc besoin de savoir à qui j'ai affaire, pour ensuite mieux les aider à vaincre la peur de l'eau".

Après ce premier entretien, un objectif à atteindre est défini et une sorte de contrat est mis en place : "il faut savoir que toute personne est obligée d'aller au moins une fois à la piscine entre chaque cours. Cela fait partie du travail, il faut qu'elle puisse apprendre à combattre sa peur seule pour que je ne devienne pas un gourou auquel elle ne pourrait plus détacher".

Les cours sont divisés en 12 séances, ponctués d'un deuxième entretien avec questionnaire au bout de la 6ème leçon. "En général, c'est le moment où il y a une baisse de moral...", précise Patricia Perret. "Après avoir achevé les 12 leçons, la personne est capable de se mettre sur le dos, sur le ventre, d'aller dans les endroits où elle n'a pas pied, de sauter, de plonger. Bref, elle a appris à gérer ses émotions et à reconnaître les effets de la peur. Elle se connaît, il ne reste plus qu'à apprendre à nager".  Ainsi, la maître nageuse sauveteuse poursuit sa mission en proposant des cours de natation aux anciens aquaphobes.

 

Asternautes, les projets 

L'association est jeune et ambitieuse car de nouveaux projets sont en cours de réalisation. Des formations vont être mises en place sous forme de stage d'une semaine ou le temps d'un week-end. De plus, Patricia Perret mise sur la formation professionnelle : avec 30 ans d'expérience et 10 ans de spécialisation en aquaphobie, la maître-nageuse sauveteuse considère qu'il est important de partager son savoir. Elle envisage donc de mettre en place des formations professionnelles axées sur la luttre contre l'aquaphobie. 

"Aider à surmonter cette phobie est réellement un deuxième métier. Il y a beaucoup d'aspects psychologiques à maîtriser... Ca ne s'improvise pas !"

****

Et confidence pour confidence, Patricia Perret est une ancienne aquaphobe :

"On enseigne jamais aussi bien aux autres que ce que l’on a besoin d’apprendre soit même, nous avoue t-elle, j'ai commencé à apprendre à nager à l'âge de 13 ans et je suis devenue maître-nageuse à 23. Mais au début de ma carrière, je n'étais pas à l'aise. C'est seulement en arrivant au bord de la mer que j'ai compris que j'étais chez moi. La mer a tout déclenché, l'aisance respiratoire..."

Aquaphobes, on vous donne rendez-vous à la piscine de Saint Laurent-Nouan, vous serez entre de bonnes mains ! 

 

Connaître la ligue

La ligue de l'enseignement 41 © 2012-2013 - David ARCENT -